SCAN

Le scanner utilisé dans le domaine médical est une machine s’appuyant sur l’absorption plus ou moins importante de rayons X par le corps, selon la partie du corps traversée (les os, par exemple, étant beaucoup plus absorbants que les tissus mous). Par un procédé mathématique extrêmement complexe, l’ordinateur calcule point par point les valeurs des densités de la coupe du corps réalisée et restitue ces valeurs sous forme d’images numériques. Son principe est donc de choisir un plan de coupe et d’effectuer de multiples projections sous différents angles.

SCAN 3D

Le scan 3D est une technique qui permet de capturer la forme d’un objet en utilisant un scanner 3D. Le résultat obtenu est un fichier 3D informatique qui peut être enregistré, édité et même imprimé en 3D.

Plusieurs technologies permettent de scanner en 3D des objets, environnements ou personnes. Chacune possède ses avantages et inconvénients.

Le principe de base d’un scanner 3D est de capturer les données d’un sujet.

Ce sujet peut être:

  • un objet
  • un environnement (comme un pièce par exemple)
  • un individu ou un animal

Certains scanners 3D sont capables de capturer en plus du volume et des dimensions, les couleurs et l’aspect de ce qu’ils numérisent. La couleur d’une surface scannée en 3D est appelée une texture.

Un scan 3D est capable de donner énormément d’information à propos d’une pièce et de la façon dont elle a été conçue.

Les scanners 3D sont de puissants outils pour les professionnels des industries telles que l’aéronautique, l’automobile, les soins dentaires, la joaillerie, le jeux vidéo et le cinéma à effets spéciaux ou d’animation.

Les technologies de scan 3D peuvent être classifiées en cinq grandes categories :

  • Le scan 3D par triangulation laser : consiste à projeter un rayon laser et à étudier sa trajectoire. En fonction de sa déviation il est possible d’en déduire les propriétés de la surface scannée en 3D.
  • La lumière structurée : une lumière dont les caractéristiques sont connues (comme une grille régulière par exemple) est projetée sur la surface à scanner en 3D. Un capteur enregistre les déformation de la lumière et en déduit la forme de la surface scannée en 3D.
Scan par lumière structurée
  • La photogrammétrie : également appelée scan 3D à partir de photographies. Cette technique se base sur de l’analyse informatique poussée des informations contenues dans des photographies. Les informations extraites permettent de positionner en 3D le lieu où les photographies ont été prises et d’en déduire le scan 3D du sujet (objet, environnement ou personne).
  • Le scan 3D par contact : en réalisant plusieurs mesures d’une surface en la touchant, un système de scan 3D par contact en déduit les informations de la surface et crée un scan 3D.

L’impulsion laser : c’est une technologie de scan 3D basée sur le calcul de la durée mise par un laser pour toucher une surface et revenir. Egalement appelée « scan 3D par temps de vol » cette technologie est basée sur la connaissance précise de la vitesse de la lumière et des calculateurs très précis qui mesurent précisément la durée du trajet parcouru par le laser. En répétant un très grand nombre de fois l’émission du laser et le calcul de la distance qui sépare le scanner 3D de la surface à scanner en 3D, les propriétés de la surface 3D sont capturées. Chaque mesure effectuée par le scanner 3D renseigne un point de la surface et l’opération doit être effectuée des centaines de milliers de fois pour une surface complète.

Artec Ray

Scanner laser 3D longue distance de haute précision, idéal pour la capture précise de gros objets.

MES TESTS

ANNEXES…

UN SCANNER CORPOREL POUR RÉDUIRE LES RETOURS DE VÊTEMENTS

Scan corporel, bornes digitales, consignes automatiques... Netgobox invente le point de vente connecté partagé pour les e-commerçants

Pour rassurer ces derniers et réduire les retours de vêtements ou chaussures notamment, Netgobox a doté son espace de vente d’une cabine de numérisation corporelle en 3D. Ainsi, les consommateurs, avant de passer commande en ligne via les bornes en magasin, peuvent obtenir leurs mensurations en se faisant “scanner” en cabine. La personne est photographiée sous toutes les coutures afin que le système recrée sa morphologie. Le résultat lui est ensuite envoyé sur son smartphone.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *